AddThis Social Bookmark Button

L'entreprise de produits textiles Kindy fait désormais partie des signataires de la campagne 10:10. Elle met ainsi en valeur ses actions internes en matière de développement durable.

Dans un souci de respect de son environnement, de ses salariés et de ses consommateurs, KINDY a en effet entrepris, depuis un certain nombre d’années, des démarches pionnières afin d’apporter une plus grande protection environnementale lors de la réalisation de ses produits.

En première ligne de ses démarches, le développement d’une gamme de chaussettes éco-conçues,  « les chaussettes pour la planète » qui utilisent de nombreuses fibres naturelles ou recyclées :

- le coton biologique : limitation des dégâts de la production intensive du coton

- la viscose à base de cellulose de bambou : le bambou est une matière première qui pousse très vite
- la viscose à base de cellulose de pin du canada : une matière première alternative à celle du coton

- le coton Recot2 : dont la matière de base contient 50 % de coton recyclé (cela limite la culture du coton gourmand en eau, et valorise la filière recyclage de déchets textiles industriels)
- en projet, une laine merinos avec colorants naturels d’origine végétale
- en projet, des fils issus de transformations d’extraits de betteraves et de maïs (ce qui permettra de porter des chaussettes biodégradables).
Le département R&D présentera sur 2010/2011 de nouvelles innovations en ce sens.

 

En deuxième ligne, le souci de réduire les émissions de déchets.
- recours à des emballages plus compacts
- développement d’emballages sous films étirables à la place de boîtes cartons
- usage de présentoirs métal pouvant avoir une plus longue utilisation.

En troisième ligne, le souci de réduire les distances de transport et émissions de CO2.
- Optimisation logistique : moindre volumétrie, chasse aux vides inutiles, plan transport qui se traduisent par moins de m3 à transporter, donc moins de camions, moins de gaz à effets de serre.
- Au niveau industriel : le changement d’une chaudière au fioul pour une chaudière au gaz réduira de plus d’un tiers les émissions de CO2.
- Egalement pour la flotte de véhicules du groupe, choix de motorisations plus sobres et plus propres.

Enfin, parce que c’est aussi un engagement durable, accroissement de la production d’articles techniques (sport et santé) sur site en Picardie et défense des emplois.

 

blog comments powered by Disqus

Le Geste 10:10 du Jour

Commentaires



GoodPlanet.info