AddThis Social Bookmark Button

C'est officiel, l'Association des régions de France soutient la campagne 10:10 et s'engage à promouvoir une large adhésion de ses membres à cette démarche. L'ARF a été créée en 1998 pour permettre aux Présidents de Conseil Régional de se concerter et mettre en commun leurs expériences vécues. Elle est présidée par Alain Rousset, Député et Président du Conseil régional d'Aquitaine, région signataire de la campagne 10:10.

L'association précise les raisons de son soutien à l'opération dans son communiqué.
" Les collectivités territoriales françaises sont largement impliquées dans la lutte contre le changement climatique et ont entrepris depuis longtemps des efforts pour maitriser et réduire leurs propres consommations énergétiques.
Les Régions, compte tenu de l’étendue de leurs compétences, se trouvent au cœur de la réflexion stratégique autour des nouveaux outils destinés à réduire les émissions de CO2 et se sont engagées fortement afin de réduire leurs émissions de gaz à effet se serre.
« La campagne 10:10 permet de formaliser la démarche d’exemplarité dans laquelle s’inscrivent les Régions » rappelait Yann Arthus-Bertrand dans le cadre d’une table ronde intitulée « les collectivités et le défi climatique » organisée lors du Congrès de l’ARF, le 5 novembre dernier.


Si un certain nombre de Régions ont déjà souscrit à la campagne 10:10, l’Association des Régions de France s’engage à promouvoir une large adhésion de ses membres à cette démarche. "
Pour plus d'informations sur l'ARF et trouver le communiqué dans son intégralité, rendez-vous sur leur site.

AddThis Social Bookmark Button

La ville de Mouans-Sartoux était à l'honneur le 7 septembre au soir, à Paris, dans les salons de l'Hôtel de Lassay à l'Assemblée Nationale : deux distinctions sont venues récompenser ses actions et ses engagements en faveur du développement durable.
A l'unanimité du jury des Trophées des 20è Eco Actions*, concours organisé par l'association des Eco-Maires, la ville a reçu le prix Ville d'Avenir (catégorie ville moyenne), notamment pour la création en 2010 de la Régie Municipale Agricole, sur le domaine de Haute Combe. Ce projet permet aux cantines scolaires de la commune d'être directement approvisionnées en produits issus d'une culture maraîchère certifiée bio. Un titre qui met en lumière l'engagement quotidien du service des espaces verts et du service enfance, qui ont travaillé de concert sur le projet de Régie Municipale Agricole.

Au cours  de la même cérémonie, la ville a reçu le Prix de la rédaction d'Environnement Magazine.

 

Régie agricole de Mouans-Sartoux, première récolte de pommes-de-terre

* Le concours des Trophées Eco Actions récompense les collectivités locales les plus innovantes en matière de développement durable et vise à placer l'environnement au coeur des préoccupations des élus locaux.

AddThis Social Bookmark Button



C'est lors d'une cérémonie officielle, en présence de Yann Arthus-Bertrand, qu'André Santini a engagé la ville d'Issy-les-Moulineaux dans la campagne 10:10, jeudi 2 décembre.


L'occasion pour la ville de mettre en avant ses initiatives:
- l'accueil de moutons d’Ouessant (espèce en voie d’extinction) pour l’entretien écologique d’un talus ferroviaire;
- l'installation d'un grand hôtel à insectes dans le square de Weiden afin de favoriser la présence d’insectes auxiliaires comme les coccinelles, les abeilles ou les syrphes;
- la construction de deux éco-quartiers, le fort et la ZAC des bords de Seine; à noter, pour ces deux projets, dans un souci de démocratie participative et afin d’impliquer les citoyens dans les grands projets de la Ville un groupe de « sentinelles » a été créé. Il s‘agit de riverains bénévoles qui s’engagent pour suivre et surveiller ce chantier.

La ville oeuvre également pour la limitation de l’utilisation des énergies fossiles : depuis 2007, 2 bâtiments municipaux ont été équipés de panneaux solaires thermiques pour la production d’eau chaude et deux futurs bâtiments devraient en être équipés prochainement.
En 2009, des panneaux solaires photovoltaïques ont été installés sur 3 groupes scolaires. Production d’électricité verte prévue : 32 000 kWh d’électricité. Cela correspond à l’éclairage de 47 classes pendant un an.

Issy-les-Moulineaux associe ses agents aux actions qu'elle entreprend: l’importante participation à la concertation des agents et des élus dans le cadre du bilan carbone a permis de dégager de nombreuses pistes d’actions dont certaines seront mises en place dès ce mois-ci. Un besoin de sensibilisation est également ressorti de cette journée.



Pour atteindre l'objectif de la campagne, la ville a déterminé ses principaux axes de travail:
- l’isolation des bâtiments;
- Une meilleure gestion des fluides (eau, énergie) des bâtiments municipaux;
- Une sensibilisation des agents notamment sur l’extinction du matériel informatique, le tri des déchets recyclables, la formation à l’éco-conduite…
- les marchés publics (fournitures de bureaux, restauration scolaire, produits d’entretiens…)…

Bienvenue à Issy-les-Moulineaux, première ville des Hauts-de-Seine à nous rejoindre!
Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter la page développement durable de leur site.

AddThis Social Bookmark Button

Le Conseil général du Gers a été l'un des premiers départements à quantifier ses émissions de GES. Il a donc réalisé un Bilan Carbone® et a adopté un Agenda 21 départemental en 2008.

Depuis 2007, le Gers s'emploie à devenir un département durable et a entrepris un certain nombre d'actions dans ce sens : soutien à l'agroforesterie, renouvellement de la flotte automobile par des véhicules propres, généralisation du papier recyclé, réalisation du Bilan Carbone®, application des normes HQE pour tout projet de construction ou de rénovation, mise en place d'un éco-bonus dans les dispositifs d'aide aux communes et introduction des clauses environnementales dans les marchés publics.
Suite à la réalisation du Bilan Carbone®, le département a défini un programme d'action afin de réduire ses émissions de GES de 20 % d'ici 2020. Parmi ces actions on peut noter :
- la mise en place d'un plan de déplacement de la collectivité, dont le but est d'inciter les agents territoriaux à privilégier les solutions alternatives à la voiture particulière. Le Conseil général a mis en ligne un site de co-voiturage pour favoriser le partage des véhicules,
- le renouvellement progressif de la flotte de véhicules (parc automobile et cars pour les transports scolaires), ainsi que des formations à l'écoconduite,
- l'intégration du critère "carbone" dans tous les marchés publics, amené à devenir un critère de sélection : matériaux, mode de transports et nombre de kilomètres parcourus par la marchandise,
- l'amélioration de la performance énergétique des bâtiments,
- la réduction de la consommation énergétique des établissements scolaires,
- le développement des énergies renouvelables, faiblement chargées en carbone.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du département !

AddThis Social Bookmark Button



La ville de Léguevin, en Haute-Garonne, s'est engagée dans la campagne 10:10. Loin d'être néophyte en la matière, elle a déjà entrepris de nombreuses actions pour maîtriser ses émissions de gaz à effet de serre. Son adhésion à la campagne est tout à fait pertinente vis-à-vis des objectifs qu'elle s'est fixés :

Consciente de l’importance des enjeux environnementaux à relever en ce début du XXIème Siècle, la Mairie de Léguevin s’est engagée dans une démarche globale d’amélioration de sa performance environnementale et ce dans toutes les activités générées par une collectivité territoriale.
En intégrant le développement durable dans son quotidien, la Commune de Léguevin s’est fixé des objectifs dans son projet : « Léguevin 2012 – Une Ville Durable ». Ces objectifs tiennent compte de notre situation environnementale actuelle, mais aussi des obligations réglementaires. Ils seront atteints grâce à la mise en oeuvre d’un plan d’action décliné par tous les services municipaux et soutenu par l’ensemble des élus.
"

La ville a notamment engagé des actions de sensibilisation avec les écoles et le Conseil municipal des jeunes pour éduquer et impliquer les enfants aux démarches éco-citoyennes. Elle a également préparé, avec l’association « Bleu comme une orange » et les enseignants, un projet pédagogique sur l’éco-mobilité. Le lancement d’un projet de Pédibus, entièrement organisé par les parents, permettra de diminuer les déplacements de véhicules. Une fois par an, Léguevin organise, en partenariat avec l’ADEME et l’ARPE, le forum du développement durable permettant de faire connaître au grand public les énergies renouvelables.

La ville travaille aussi sur la consommation des énergies, au sein des services municipaux. Cela s'est traduit par la mise en place d’horloges et de réducteurs d’intensité sur tous les nouveaux éclairages, et par l’installation de lampes à basse consommation sur les anciens lampadaires. Dans le domaine de l'eau, ressource à économiser, la commune a engagé d’importants travaux de rénovation (suppression de canalisations en plomb), et a procédé à la distribution gratuite de mousseurs hydro économes pour chaque foyer léguevinois.



En ce qui concerne les transports, la mairie a entrepris de remplacer toute sa flotte par des véhicules propres. Et pour les habitants, une navette de transport « Légobus » a été mise en service et effectue le trajet en rotation entre la Gare SNCF et plusieurs arrêts intra Léguevin.

Pour plus d'informations sur les initiatives de Léguevin en matière de développement durable, n'hésitez pas à aller visiter le site de la ville !

Le Geste 10:10 du Jour

Commentaires



GoodPlanet.info